Pour vous, nous nous engageons avec un projet départemental

par Serge Fauve  -  25 Février 2011, 18:15  -  #Conseil Général interventions et projets

L’action sociale : prévoir et innover

 

Enfance

Ø       Garantir une transversalité entre les professionnels de l’enfance pour une meilleure efficacité des services sociaux.

Ø       Revaloriser et rémunérer à sa juste valeur le travail des assistantes familiales, des éducateurs spécialisés ainsi que des accueillants familiaux.

 

Handicap

Ø       Développer l’accueil de jour pour les personnes en situation de handicap afin de soulager les familles.

Ø       Mettre en place des formations spécialisées pour lespersonnes en situation de handicap.

Ø       Développer et soutenir les maisons d’accueil spécialisées pour pallier le manque de place actuel.

 

Grand âge et Alzheimer

Ø       Construire ou soutenir la construction par des bailleurs sociaux, de MARPA « Maison d’accueil rurale pour personnes âgées » : pour offrir un logement privatif, des espaces de vie collectifs et un suivi médical.

Ø       Innover en créant de nouvelles structures

Ø       intermédiaires d’accueil (pouvant être saisonnières) : soutien à la colocation et « aux maisons de familles », permettant aux personnes âgées de vivre ensemble avec des aides médicalisées dans un cadre familier.

Ø       Encourager le développement des SSIAD (services de soins infirmiers à domicile).

Ø       Créer des accueils relais dans les EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées dépendantes), pour accueillir sur un ou plusieurs jours les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer afin de soulager les familles.

 

Insertion :

Ø       Soutenir et faciliter le développement et la création des entreprises d’insertion pour favoriser le retour à l’emploi.

Ø       Signer des conventions avec les entreprises pour l’embauche de personnes fragilisées, notamment lors des contrats signés par le CODEL (Comité de développement économique d’Eure et Loir).

Ø       Renforcer le partenariat entre pôle emploi et les cybers emploi pour un accès à l’emploi plus efficace.

Ø       Mettre en place un chèque taxi pour les personnes en grandes difficultés leur permettant de se rendre chez le médecin, à l’agence pour l’emploi, à l’hôpital…

 

Le logement : construire et répartir

Ø       Soutenir la construction de 3000 logements les 3 prochaines années pour répondre aux besoins des plus démunis et des jeunes actifs.

Ø       Apporter notre soutien à la régulation thermique par une aide de 2 000 euros allouée aux propriétaires occupants dans les conditions prévues par l’ANAH (agence nationale de l’habitat) afin de réduire de 25 % la consommation d’énergie.

Ø       Garantir une politique du logement cohérente sur l’ensemble du territoire pour favoriser la mixité sociale.

Ø       Mieux soutenir les communes qui font l’effort de construire du logement social et travailler en lien avec toutes les collectivités.

 

L’éducation : garantir l’avenir

Ø       garantir une même qualité d’accueil pour tous les collégiens en respectant les engagements de rénovation pris lors des plans pluriannuels.

Ø       Proposer aux collèges la mise en place d’une aide au soutien scolaire (par l’intermédiaire d’étudiants, de retraités) pour les collégiens.

Ø       Offrir les mêmes chances à chaque collégien de bénéficier d’un séjour linguistique dans un pays européen et/ou de visiter une ville à caractère culturelle, en soutenant les familles en difficultés.

Ø       Redéfinir la carte scolaire pour une logique d’ensemble sur tout le territoire et réduire le temps de transport.

Ø       Garantir le maintien de l’emploi des agents du Conseil général (accompagnement à la scolarité, service, entretien) dans les collèges.

Ø       Offrir aux collégiens une restauration de qualité en lien avec e développement d’une agriculture de proximité et durable.

 

La culture, le sport, les associations : partager et participer.

Ø       Financer « un pass culture » qui permettra à chaque jeune d’avoir accès à des réductions pour des évènements ou des activités culturelles et sportives.

Ø       Développer la culture pour tous, en offrant des spectacles dans tout le Département, notamment grâce aux scènes Euréliennes tout en diminuant les programmations de prestiges.

Ø       Offrir à chacun la possibilité d’être acteur du savoir : ne plus être seulement spectateur mais participer à la créativité.

Ø      Définir des critères pour la répartition des subventions afin d’éviter le clientélisme et le saupoudrage.

 

L’eau, l’environnement : anticiper et réparer.

 

Améliorer l’alimentation en eau potable :

Ø       Apporter une aide de 20 % minimum aux communes rurales :

         pour le renouvellement de leurs réseaux d’eau potable.

         pour les études et la pose de compteurs sectoriels pour

Ø       localiser, quantifier et réduire les fuites d’eau des réseaux afin de faire des économies importantes.

Ø       Soutenir les interconnexions justifiées, tout en donnant la priorité à la protection des captages existants.

 

Agir pour une eau moins polluée :

Ø       eaux usées : soutien du financement des réseaux de distribution et des stations d’épurations

Ø       Soutenir les initiatives agricoles plus propres (avec des crédits budgétaires sérieux à l’inverse de la nouvelle politique agricole du CG28).

Ø       Mettre en place un service destiné spécifiquement à l’assainissement non collectif et à la rénovation de ces installations.

Ø       Accompagner la formation des collectivités sur l’usage du « Zéro-Phyto » afin d’encourager les communes à réduire l’usage des produits phytosanitaires.

 

Faire une autre politique :

Ø       Doter le Département d’un Agenda 21.

Ø       Assurer la tenue de conférence annuelle organisée par le Conseil général avec élus et techniciens pour informer les habitants sur la réalité de la qualité de l’eau.

Ø       Soutenir la création d’un réseau de pistes cyclables sécurisées permettant les déplacements quotidiens pour le travail ou les loisirs.

Ø       Offrir les moyens d’action à l’observatoire de la biodiversité.

Ø       Créer un plan de sauvegarde des terres à usage agricole.

Ø       Convertir en éco-bâtiments, tous les bâtiments du Conseil général pour réduire l’émission de gaz à effet de serre, développer les économies d’énergies et réduire les coûts.

Ø       Optimiser la gestion des déchets pour réduire la Taxe d’enlèvement sur les ordures ménagères, notamment grâce à des actions de prévention.

 

Le développement économique et l’aménagement du territoire : développer notre attractivité.

 

Transport/routes

Ø       Un Transbeauce pour tous à 2 euros sur l’ensemble du territoire

Ø       Développer les transports en commun vers les sites touristiques.

Ø       Nationale 154 : ne pas faire supporter le poids financiers d’une autoroute aux Euréliens.

Ø       Terminer les déviations en cours, adapter les projets à la réalité de la circulation et les prioriser.

Ø       Sauver les ouvrages d’arts : environ 15 ouvrages d’arts (ponts SNCF, cours d’eau…) nécessitent une réfection d’URGENCE.

 

Emplois :

Ø       soutenir en partenariat avec la Région le développement des entreprises et la création d’emploi

Ø       notamment à travers les agences de développement économique et favoriser l’investissement des PME.

Ø       Revoir les objectifs du CODEL (Comité Développement Economique d’Eure et Loir) pour une meilleure répartition de l’implantation des entreprises en Eure et Loir.

 

Technologie de l’information et de la communication : devancer le progrès.

Ø       mettre fin en 10 ans à la fracture numérique pour rendre internet accessible à tous.

Ø       Contraindre les opérateurs à irriguer l’ensemble du territoire et non plus les seules zones rentables.

Ø       Garantir le délai de 3 ans pour le Très Haut Débit dans les Zones d’activités afin de permettre aux entreprises de s’installer et de créer de l’emploi.

 

Le soutien aux communes et lien ville – campagne : assurer une réelle justice

Ø       mettre en place une péréquation plus équitable entre les communes sur la base de critères objectifs et transparents.

Ø       Créer un guide des subventions permettant une meilleure connaissance des aides aux communes.

Ø       Simplifier les systèmes de subventions aux communes pour une plus grande efficacité.