Les collèges Dunois, mes interventions au CG et point sur l’étude en cours.

par Serge Fauve  -  21 Avril 2012, 10:37  -  #Conseil Général interventions et projets

Lors des dernières élections Cantonales, j’avais promis de travailler pour réaliser avec les services du Conseil Général, les collèges et les élus, une enquête sur les besoins actuels et futurs de notre territoire et les réponses à apporter.

Ce dossier est engagé.

Vous trouverez ci-après :

-          mes interventions en séance au Conseil Général pour demander l’ouverture de ce dossier

-          l’état de notre réflexion après les 2 premières réunions de travail.

 

 

PROCÉS-VERBAL SÉANCE DU 14 NOVEMBRE 2011 SUR LES ORIENTATIONS BUDGETAIRES

M. le président. - Serge Fauve…

M. FAUVE. - Pour revenir à des considérations beaucoup plus terre à terre, comme vient de l'évoquer Jacky, on a effectivement de grandes envolées dans ce document et quelques engagements sur 2012.

Je ne m’y retrouve pas tout à fait au niveau des collèges, et notamment sur le secteur de Châteaudun, dans ces orientations. J'avais cru, après quelques discussions que l'on avait eues, que l'on aurait décidé de revoir l'aménagement des collèges, au moins le schéma directeur des collèges sur Châteaudun.

Je rappelle que le collège et Lycée Zola manque de place et il est toujours prévu d'avoir une réflexion au niveau de cet établissement.

Je reviens sur la situation notamment d'Anatole France. Vous avez reçu un courrier de son principal. Je vous en lis juste un extrait sur la demi-pension : « Ce bâtiment semble concentrer à lui seul la presque totalité des faiblesses de l'établissement : toiture en terrasse à refaire, étanchéité des dômes insuffisante, sols qui s'en vont en lambeaux, plafonds qui subissent des infiltrations, peinture écaillée jusque dans les cuisines, écoulements défectueux, toilettes nauséabondes, vitres perdant leur transparence, accès handicapés inexistants, etc. ».

On parlait d'équité tout à l'heure. Cela vous montre que l'équité n'existe pas forcément en matière de collèges. On a des super collèges tout neufs et d’autres collèges aujourd'hui -et j'aborde la situation de ce collège régulièrement ici- qui sont dans une situation de plus en plus difficile.

Je souhaite ardemment, chers collègues, que, sur l'année 2012, le Département acte la mise en place d’une étude sur Châteaudun, d'un schéma directeur des collèges et des aménagements qui seront à réaliser. Je ne demande pas que des travaux commencent, sinon au moins les plus urgents, ceux indispensables pour la sécurité des élèves, mais, au moins, que l'on acte tous ensemble, au même titre que les études pour le collège de Brou, les restructurations, la modernisation du collège Jean Moulin à Chartres, etc., une véritable réflexion sur le territoire de Châteaudun.

La situation devient de plus en plus grave. J'espère qu'il n'y aura pas d'accident, mais, quand vous voyez des dalles de plafond trempées, alors que les enfants se promènent en dessous, n'attendons pas qu'une dalle tombe de plafond sur la tête d'un enfant.

On est dans une situation difficile ; il faut en prendre conscience. Je souhaite vraiment que l'on mette cette étude au coeur de nos orientations, de nos engagements pour 2012 comme il est si bien dit là.

M. le président. - On discutera de la situation de chaque collège au budget.

 

PROCÉS-VERBAL SÉANCE DU 14 DÉCEMBRE 2011, VOTE DU BUDGET

M. le président. - Merci. Cela mérite d'être souligné. Sur ce rapport, y a-t-il des interventions ? Serge Fauve…

M. FAUVE. - Monsieur le président, ma traditionnelle intervention…

M. le président. - Je peux répondre avant même la question : je propose un petit groupe de travail sur les collèges de Châteaudun, que vous pourriez mener et qui permettrait d'examiner la question du rapprochement entre les trois collèges. C’était bien la question ?

M. FAUVE. - Oui.

M. le président. - Avant la question, je vous donne la réponse.

Châteaudun compte trois collèges dont deux très proches et une cité scolaire. En effet, la question se pose d'une refonte éventuelle des secteurs de recrutement, voire de fusion de collèges. C’est une question que l'on mettra à l'ordre du jour du CDEN. Je propose que Serge Fauve soit associé à un petit groupe de travail avec le maire et les services qui aurait pour champ d’action les trois collèges de Châteaudun.

M. FAUVE. - Donc, on attend que vous preniez l’initiative de créer ce groupe de travail ?

M. le président. - On va le faire dès janvier, car on a une demande en CDEN d'aller au-delà des questions des collèges chartrains et autres.

M. FAUVE. - On commence à être entendus !

M. le président. - La Région a également une demande, puisque nous sommes sur la cité mixte, de travailler ensemble. On a une demande locale : inspection d'académie, participants au CDEN, conseil général. Cela vaut la peine de se mettre autour d'une table pour examiner la situation des trois collèges de Châteaudun.

M. FAUVE. - Cela justifie toutes mes anciennes depuis un certain temps. Cela montre que c’est un véritable sujet et un véritable souci pour le local, que je vous remercie de prendre en considération, en espérant être convié prochainement à la première réunion qui traitera du sujet.

 

OÙ EN SOMMES NOUS :

2 réunions, les 26 janvier et 15 mars, ont été organisées en présence des Principaux des collèges, des représentants de l’Inspection Académique, des services du Conseil Général, du maire de Châteaudun, du Vice-président du Conseil Général en charge des collèges et de moi-même.

Elles ont permis de :

-          se mettre en accord sur la situation actuelle des collèges,

-          réaliser des hypothèses d’évolution des effectifs sur ces prochaines années

-          d’arrêter le principe de ne conserver à terme que 2 collèges 500 à 600 places sur le secteur de Châteaudun par la suppression d’Anatole France.

Les pistes maintenant en réflexions :

Hypothèse 1 :

En plus du collège Tomas Divi, construction d’un nouveau collège (intégrant la SEGPA d’Anatole France) en remplacement de la partie collège de la cité scolaire Zola (qui conserverait uniquement le lycée)

Hypothèse 2 :

Intégrer la SEGPA d’Anatole France dans l’enceinte de Toma Divi, par construction d’un nouveau bâtiment et agrandissement de la partie collège dans l’enceinte de la cité scolaire Emile Zola.

 

La suite :

Analyse budgétaire des solutions, étude de la sectorisation et rencontre avec la Région Centre pour recueillir son avis sur l’avenir de la cité scolaire Emile Zola.

 

A suivre