Elections départementales, pour notre canton : Vous, LA RELANCE ÉCONOMIQUE de notre territoire et votre emploi

par Serge Fauve  -  19 Mars 2015, 07:06  -  #Ma position sur .....

Elections départementales, pour notre canton : Vous, LA RELANCE ÉCONOMIQUE de notre territoire et votre emploi

Notre stratégie économique et notre développement se basent
sur trois piliers (agricole, industriel, services) :

PREMIÈREMENT, tout en gardant résolument en vue la nécessaire priorité qu’est la préservation de notre environnement, nous devons promouvoir une action dans le domaine agricole. La  Beauce souffre aujourd’hui d’un manque de débouchés industriels. A mesure que les exploitations agricoles grandissent, nous devons avoir en parallèle un lieu de production pour la transformation agricole. Aujourd’hui, il existe la société Ebly, 3ème entreprise du département en agroalimentaire. Mais il nous faut aller plus loin. Nous allons initier des contacts en ce sens avec des sociétés agroalimentaires qui cherchent actuellement à s’installer dans notre canton. Nous devons développer ces dimensions avec le pôle AGRO DYNAMIC.


DEUXIÈMEMENT, nous aurons une stratégie à plusieurs étages sur le plan industriel.
›› Le premier avec le soutien à l’Elément Air Rattaché de Châteaudun afin de créer une filière industrielle de déconstruction/reconditionnement des aéronefs en fin de vie.
›› Le deuxième passe par un engagement personnel auprès des entreprises du territoire. Les échanges doivent être fréquents et les élus doivent apporter leur soutien à ces belles entreprises de notre territoire. Fédérer les énergies. À cet effet, il conviendra d’établir un répertoire exhaustif 1 et valorisant des nombreuses entreprises du canton afin que tous les acteurs économiques se connaissent.
›› Le troisième en misant sur les industries porteuses, à forte valeur ajoutée et d’avenir. Notre expansion économique aura une action proactive et dynamique pour démarcher les entreprises de la région au niveau national et européen. Notre territoire doit faire valoir ses atouts, son cadre de vie, son Centre de formation d’apprentis et de l’industrie (CFAI), son lycée des  métiers… Sur le plan industriel, nous disposons de solides compétences, d’un passé qui parle en notre faveur. A nous de les mettre en valeur et en exergue.
›› Le quatrième en misant sur la fibre optique comme outil de développement économique majeur de notre territoire. A moins de 140 kilomètres de Paris, avec un foncier peu onéreux et des locaux vides pouvant être mis à disposition d’entreprises arrivantes, nous avons tous les ingrédients pour développer économiquement notre territoire.
›› Le cinquième en se plaçant dans le sillon de la Cosmetic Valley qui se situe à Chartres (pôle de compétitivité piloté par la région Centre, Centre de ressources mondial de la parfumerie cosmétique en matière de savoir-faire, de recherche et de formation), en lien avec le Comité de Développement Économique d’Eure-et-Loir (CODEL) qui devrait être plus efficace sur notre  canton.
›› Le sixième en rappelant que les commerces constituent un pôle important pour notre canton. C’est une vitrine de nos villes et de notre territoire. Nous les appuierons à la mesure de notre influence.

Nous soutiendrons également les zones d’activités et les pôles de développement :
›› une zone de grande capacité intercommunautaire sur Bonneval, comme cela est envisagé
depuis plusieurs années ;
›› l’ETAMAT, la zone autour du magasin Décathlon à Châteaudun, Canopée... Le Conseil départemental devra accompagner ces initiatives.
›› AgroDynamic (Pôle d’excellence rurale) et le projet « Agriculture et numérique » méritent également d’être fortement soutenus. Autour de l’agro-énergie, de l’agro-alimentaire, des
agro-matériaux et de l’agro-santé, l’Eure-et-Loir et le Sud de l’Eure-et-Loir ont les moyens de devenir le leader de l’agro-industrie. Il s’agit d’en faire une véritable filière économique  territoriale.

TROISIÈMEMENT, des plates-formes de services ou data center (centre de données) peuvent être attirées. Nous devons avancer dans cette direction. Celles-ci peuvent être également des platesformes de télétravail.
›› Notre stratégie en direction du développement des services doit être très offensive. C’est par ce canal que nous créerons l’avenir de notre territoire et celui du 21ème siècle. Ce sont les services qui sont les principaux pourvoyeurs d’emplois, de dynamisme et de créativité pour une ville et un territoire.