L’Orchestre d’harmonie d’Eure-et-Loir répète à Marboué pour une série de concerts

par Serge Fauve  -  24 Février 2015, 09:45  -  #infos communales

Article de l’Écho Républicain du 24 février 2015

L’Orchestre d’harmonie d’Eure-et-Loir répète à Marboué pour une série de concerts

Le foyer Joseph Renault de Marboué accueille les répétitions de l’Orchestre d’harmonie d’Eure-et-Loir. - Agence CHATEAUDUN

L’Orchestre d’harmonie d’Eure-et-Loir répète, cette semaine, à Marboué. Les musiciens ont cinq jours pour préparer une série de quatre concerts.

 

« En cinq jours, nous devons donner l'impression que nous jouons ensemble depuis toujours », résume Gildas Harnois, le chef d'orchestre de l'Orchestre d'harmonie d'Eure-et-Loir, qui se réunit une seule semaine par an. Le défi est de taille pour les soixante-dix musiciens, rassemblés, depuis hier, au foyer Joseph-Renault de Marboué.

Amateurs ou professionnels, ils n'ont pas l'habitude de jouer ensemble, mais ils ont jusqu'à vendredi pour préparer une série de quatre concerts de haut niveau. « Ils viennent relever le défi de l'exigence musicale », explique Gildas Harnois avec le sourire.

Il y a un mois, les musiciens ont reçu leurs partitions respectives. Et, cette semaine, ils tentent de mettre leurs talents en commun, à raison de six heures de répétitions par jour. « Une préparation à la fois minutieuse et extrêmement intense, car souffler six heures dans des instruments à vent, c'est physique ! La concentration peut aussi fatiguer les organismes. »

 

Une exigence que les participants acceptent avec plaisir : « Malgré la fatigue musculaire et intellectuelle, tous ont la même motivation et le même amour pour la musique », souligne le tromboniste Félix Bacik. Derrière les pupitres de l'orchestre, Eva Stefani confirme : « Durant cette semaine, nous allons repousser nos limites et cela va nous faire grandir musicalement. »

Les musiciens ont aussi un secret, à en croire leur chef d'orchestre : « La bonne humeur ! Et nous mangeons tellement bien que nous avons la patate. » À côté de la musique, une véritable vie collective se met, en effet, en place cette semaine. Ils mangent ensemble, ils répètent ensemble et certains dorment même au même endroit, au lycée professionnel Jean-Félix-Paulsen de Châteaudun.

« Nous sommes comme des sprinteurs »

Les musiciens forment donc une petite famille. « Et certaines personnes prennent des vacances simplement pour venir jouer dans l'orchestre », souligne Gildas Harnois.

Dès samedi, la joyeuse troupe se produira à Marboué : « A l'image du métier, nous aurons énormément travaillé en amont pour jouer seulement quelques morceaux. Nous sommes comme des sprinteurs : le spectacle ne dure pas longtemps, mais la préparation est longue. »

Pratique. L'Orchestre d'harmonie d'Eure-et-Loir donnera quatre concerts (entrée libre). Samedi, à 20 h 30, au foyer Joseph-Renault de Marboué ; Dimanche, à 16 heures, à la salle récréative d'Yèvres (réservations auprès de la mairie, tél. 02.37.47.48.39). Samedi 7 mars, à 20 h 30, au foyer culturel d'Auneau. Dimanche 8 mars, à 16 heures, à la salle des fêtes d'Illiers-Combray.

Léo Schmitt