La rue de l’Écu refaite à neuf d’ici à la fin du mois de septembre

par Serge Fauve  -  17 Juin 2014, 06:58  -  #infos communales

La rue de l’Écu refaite à neuf d’ici à la fin du mois de septembre

Article publié dans l'Echo Républicain le 11 juin 2014

À Marboué, les travaux de la rue de l'Écu ont repris, après un mois et demi d'interruption. En cause : la découverte de canalisations en amiante, qui a contraint la municipalité à procéder à un plan de retrait. Rien toutefois qui puisse rendre caduc le projet de rénovation de l'artère.

Deux tranches de travaux sont prévues : l'une, ferme, qui consiste en la pose d'un réseau séparatif, inscrite au budget 2013, et l'autre, conditionnelle mais engagée au budget 2014, pour la réfection de la voirie.

Le maître d''uvre est le Tourangeau Éric Géraud.

« La rue de l'Écu était la seule de la commune à disposer encore d'un réseau unitaire avec un déversoir d'orage, explique Pascal Toussaint, adjoint chargé des projets d'aménagement. Elle sera équipée, d'ici à la fin du mois de juillet, d'un réseau séparatif. Les eaux pluviales se jetteront alors dans le Loir et les eaux usées rejoindront la station d'épuration. »

Couleur rouge

Dans ce cadre, les tuyaux, qui reçoivent également l'eau du bassin-versant (les Coudreaux, rue du Docteur-Péan…), vont être redimensionnés. Ils passeront de 300 mm à 600 mm.

Une fois la partie souterraine achevée, la voirie sera embellie, dans le même esprit que la rue Léon-Provendier. Au cheminement piétonnier en sable ciment le long de la rue s'ajoutera la création d'un aménagement paysager au niveau de la place avec un enrobé rouge. Cinq places de parking seront délimitées. Cela permettra de cloisonner la circulation.

La société lucéenne Eiffage a obtenu la totalité du marché. « Tout sera normalement terminé fin septembre », indique le maire (PS), Serge Fauve.

Voilà deux ans, la municipalité avait procédé à l'enfouissement des réseaux électriques et eau potable. La tranchée avait été rebouchée avec une simple couche de calvaire, en prévision de cette nouvelle réalisation.

Les riverains ont été informés des désagréments à venir au cours d'une réunion publique.

Philippe Provôt

richard 17/06/2014 09:25

Monsieur le maire, je pense que vous pouvez lâcher la barrière celle-ci est conçue pour tenir toute seule, sachant pertinemment que le vent de Beauce est moins puissant que celui de Normandie.