Les réductions d’effectifs à venir sur la base militaire de Châteaudun seront accompagnées par l’Etat

par Serge Fauve  -  25 Octobre 2013, 08:44  -  #Ma position sur .....

Article lu dans la lettre électronique des services de l'état sur le site de la préfecture d'Eure et Loir

http://www.eure-et-loir.gouv.fr/content/download/5045/29723/file/Lettre%20électronique%20des%20services%20de%20l'Etat%20en%20Eure-et-Loir%20et%20en%20région%20Centre%20-%20Octobre%202013.pdf

Le Livre Blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2008 et la révision générale des politiques publiques (RGPP) prévoyaient la suppression de 55 000 postes au Ministère de la Défense. Au titre de l’achèvement de ces mesures inscrites dans la loi de programmation militaire 2009/2014, 10 000 postes restent encore à supprimer. Cette réduction des effectifs impose la fermeture d’implantations militaires ou le transfert d’unités, en adéquation avec le nouveau format des armées, ainsi que la mise en oeuvre de mesures de rationalisation et d’optimisation des structures et des fonctions d’administration et de soutien.

C’est dans ce contexte global que le Gouvernement a décidé de maintenir une implantation militaire d’envergure à Châteaudun tout en réduisant les effectifs (90 postes militaires et 10 postes civils). En conséquence, à l’été 2014 interviendra une nouvelle réduction des effectifs des formations actuellement stationnées sur le site de la base aérienne 279 de Châteaudun qui, par ailleurs, se transformera en Elément Air Rattaché de la base aérienne 123 d’Orléans Bricy.

Le Ministère de la Défense assurera directement le pilotage du plan d’accompagnement social mis en oeuvre au profit des personnels civils et militaires concernés par ces mesures de restructuration. Le Ministère de la Défense poursuivra également le projet de création sur le site d’activités de déconstruction d’aéronefs.

Le Gouvernement prend aussi toute la mesure de l’impact de cette décision sur la démographie et l’activité économique locale. C’est pourquoi un dispositif d’accompagnement territorial adapté sera mis en oeuvre au profit de la commune de Châteaudun. Ce dispositif comprendra notamment la mise en place d’un contrat de redynamisation de site Défense (CRDS), avec le concours du Ministère de la Défense et de la DATAR.

Au plan local, le préfet d’Eure-et-Loir assurera la mise en oeuvre de ce dispositif d’accompagnement territorial et économique, et notamment la préparation et le suivi du contrat de redynamisation de site Défense. Le pilotage de ce dispositif associera étroitement les élus et les acteurs économiques locaux.

Dans ce but, le préfet d’Eure-et-Loir a installé vendredi 11 octobre 2013 un Comité de site Défense associant l’ensemble des acteurs concernés (élus locaux, collectivités locales, services de l’Etat).

 

Note de Serge FAUVE : j'ai participé à ce premier comité et souhaité que le dispositif d'accompagnement tienne également compte des suppressions d'emplois de ces dernières années.