"Conseil Général asphyxié" de qui se moque-t-on ?

par Serge Fauve  -  20 Octobre 2013, 09:09

COMMUNIQUE DES ELUS DE GAUCHE DES CONSEILS GENERAUX DE L'EURE ET LOIR, LOIRET et LOIR ET CHER.

C’est avec indignation, que nous avons découvert l’existence dans la presse nationale (Figaro, Gazette des Communes) et régionale (Voix du Nord), d’une campagne de communication mensongère et scandaleuse intitulée : « Conseil général asphyxié », payée au frais du contribuable et orchestrée par les majorités de droite d’Eure-et-Loir, du Loir-et-Cher et du Loiret.

Mensongère d’abord, car alors que sur 5 ans, le soutien du Gouvernement de François FILLON à l’égard des départements en difficultés se résumait à un fonds exceptionnel de seulement 150 millions d’euros, ce dernier en un an et demi de gouvernement de gauche est monté à 170 millions d’euro. A cela s’ajoute une aide de près de 830 millions d’euros pour le financement de la solidarité (RSA, APA, PCH) et la possibilité pour les départements d’augmenter le plafond des droits de mutation (DMTO) pour ainsi permettre une recette potentielle de 1.3 milliards d’euros. Rappelons que ces décisions ont reçu l’assentiment des départements de France (ADF), toutes tendances confondues.

Scandaleuse ensuite car nous constatons que malheureusement la mutualisation interdépartementale dont les mérites nous ont été si bien vendus, ne sert finalement pas nos concitoyens mais bien des intérêts purement politiques et électoralistes à moins de six mois des élections municipales.

Alors que nos trois présidents se targuent de bien gérer les finances de nos départements et d’économiser l’argent du contribuable contrairement à d’autres, ils oublient malheureusement dans leur précipitation de jeter un oeil avisé sur les nombreux rapports de la chambre régionale des comptes qui a jugé il n’y a pas si longtemps, leur gestion d’opaque et dispendieuse.

S’il y bien un gouvernement qui a « asphyxié » et mis en péril les citoyens, les entreprises et les collectivités c’est bien celui de Nicolas SARKOZY et François FILLON. Nos dirigeants départementaux feraient bien de s’en souvenir puisqu’ils ont durant dix ans, de 2002 à 2012, soutenu et appliqué une politique qui n’a fait que ruiner le pays en laissant aux français un déficit des finances publiques jamais égalé jusque-là

Jacky JAULNEAU, Président du Groupe des Elus de Gauche d’Eure-et-Loir

Michel BRARD, Président du Groupe des Conseillers généraux Socialistes, Ecologistes et Républicains du Loiret.

Gilles CLEMENT, Président du Groupe Socialiste et Républicain du Loir-et-Cher